La Flore

Sur le salin d’Aigues-Mortes, la présence de sel et le travail des sauniers au fil du temps et des générations ont façonné un ensemble propice à une biodiversité exclusive, avec certaines espèces de plantes qui ne se développent que sur le salin. On recense ainsi 280 espèces végétales dont 20 espèces protégées.

immortelle des sables

 

L'IMMORTELLE DES SABLES :

Helichrysum stoechas – Son nom latin signifie « fleurs d’or », en référence à ses fleurs jaunes. C’est parce que celles-ci demeurent très longtemps qu’on l’a surnommée immortelle. Utilisée pour soigner les contusions et les hématomes. Lorsqu’elle fleurit (de juin à septembre), elle répand une odeur de curry.

 

LE LYS DE MER :

Pancratium maritimum – Caractérisé par ses fleurs blanches parfumées en forme d’entonnoir qui apparaissent de juillet à septembre. Cette plante permet de lutter naturellement contre les champignons.

LYS DE MER
RAISIN DE MER

 

LE RAISIN DE MER :

Ephedra distachya – Espèce rare en Camargue mais très présente sur le salin. Donne des petits fruits rouges qui sont utilisés pour soigner l’asthme ou encore l’urticaire, et ce depuis des millénaires.

 

LA SALSEPAREILLE D’EUROPE :

Smilax aspera – Connue pour être le met favori des Schtroumpfs, cette liane épineuse est également une plante médicinale réputée pour ses vertus diurétiques.    

LA SALSEPAREILLE D’EUROPE
MALCOMIE NAINE

 

LA MALCOMIE NAINE :

Malcomia nana – Espèce éteinte en France depuis les années 60, elle est réapparue sur le salin depuis 2007 !

 

LA SALADELLE :

Limonium vulgare – Aussi surnommée Lavande de Mer. Elle est utilisée comme décoration dans les maisons. Elle excrète sous chaque feuille des cristaux de sel.

LA SALADELLE

 

LA JULIENNE DES SABLES :

Malcolmia littorea  – Remarquable pour sa couleur « purpurine ». Elle pousse par bouquet dans le sable.

 

LA BARLIE DE ROBERT :
 

Barlia robertiana – Est une orchidée qui fleurit dès la fin du mois de février. Elle est robuste, avec des fleurs pourpres et casquées.

LA BARLIE DE ROBERT
LE POURPIER DE MER

 

LE POURPIER DE MER :

Honckenya peploides – Les jeunes pousses et leurs feuilles peuvent être conservées dans du vinaigre à la manière des cornichons puis consommées en salades.

 

LA SALICORNE :

Salicornia – Ces plantes sont halophiles, c’est à dire qu’elles se plaisent dans un milieu salé. Elles conservent l’eau salée en elles. Leurs feuilles minuscules, soudées 2 à 2 par leurs bords, constituent une gaine qui les protège contre les pertes d’eau.

Cette plante sauvage peut-être utilisée comme un légume. Récoltée jeune au mois de juillet, ses extrémités vertes et tendres entrent dans la composition de salades ou sont cuites comme des haricots verts ou des asperges, à la vapeur

LA SALICORNE
Panicaut bleu

 

LE PANICAUT BLEU OU MARITIME :

Eryngium maritimum – Aussi appelé « Chardon bleu des sables » par Victor Hugo, il fait partie des 20 espèces protégées en voie de disparition qui survivent sur le salin d'Aigues-Mortes.